Ascension du Baruntse (Népal) : retour sur l’expédition de Robin Avanthay

Retour à Lukla
Posté le 19/05/2018

L’alpiniste a rejoint le village de Lukla après 100 kilomètres de marche et 9000 mètres de dénivelé positif. C’est ici que s’achève le périple de Robin qui « ne regrette rien ». Faisant parfois face à des conditions climatiques difficiles, le professeur de ski aura tout de même profité des magnifiques paysages népalais. Nollet est heureux d’avoir pu soutenir Robin dans son expédition et lui souhaite une entière réussite dans sa prochaine ascension : les Alpes.
Pour plus d’informations, consultez également la page Facebook de l’expédition.

 

Matinée à Khote
Posté le 17/05/2018

Omniprésente depuis hier, la pluie a accompagné l’alpiniste jusqu’au village de Khote (3500 mètres d’altitude). Le mauvais temps devrait persister encore pendant quelques jours, forçant Robin à avancer sous des pluies abondantes. Phénomène probablement lié à une mousson prématurée. Autre ombre au tableau, l’alpiniste ne dispose plus de son équipement. Les porteurs ayant choisi de ne plus le suivre, ses bagages arriveront donc dans quelques jours à Lukla. Ce matin, des Sherpas ont reçu un appel de détresse de la part d’un groupe d’alpinistes coincés à 6900 mètres d’altitude, sur un sommet voisin du Baruntse. Cet indicent conforte, de nouveau, Robin dans son choix. Les dangers liés à la mauvaise météo sont bien réels.
Pour plus d’informations, consultez également la page Facebook de l’expédition.

 

Un retour à Khare sous la neige
Posté le 15/05/2018

C’est sous une neige abondante que l’alpiniste a quitté le camp de base ce matin pour une marche de 6 heures. Destination : le village de Khare. Une progression extrêmement rapide puisqu’il avait effectué ce même trajet à l’aller, en 3 jours ! Les conditions météo d’aujourd’hui l’ont conforté dans son choix d’arrêter ici son périple ; la neige rendait l’ascension du Baruntse trop périlleuse. Une décision néanmoins difficile à prendre après 8 mois de préparation.
Robin voit déjà plus loin et envisage de repartir en expédition dans les Alpes, à son retour. En attendant, la journée de demain lui permettra de s’octroyer quelques heures de repos.
Pour plus d’informations, consultez également la page Facebook de l’expédition.

 

Des conditions climatiques extrêmes sonnent la fin de l’ascension
Posté le 14/05/2018

Hier, Robin a bravé les éléments pour atteindre le Camp n°1, situé à 6100 mètres d’altitude. Muni du matériel nécessaire pour la suite de l’ascension, il a cependant dû faire face à une météo changeante et à des conditions de grimpe de plus en plus dangereuses : plaques de glace, crevasses… Malgré ses précautions (sonder la neige avec un bâton), l’alpiniste s’est retrouvé plusieurs fois, le pied coincé dans des crevasses recouvertes par la neige. Lors de sa descente, il a même dû se sortir d’une plus grande crevasse dans laquelle il était tombé. C’est après plusieurs heures de réflexion que l’alpiniste a dû mettre fin à l’expédition. Décision prise en s’appuyant également sur son étude de terrain, révélant des crevasses très importantes à proximité du sommet. Robin est donc de retour au camp de base et commence à se préparer pour le trek de retour, dans quelques jours.
Pour plus d’informations, consultez également la page Facebook de l’expédition.

 

Au pied sur Baruntse – Camp de base
Posté le 12/05/2018

L’ascension se précise de jour en jour. Robin vient de franchir une nouvelle étape en accédant au camp de base du Baruntse. Pour s’acclimater à des conditions de grimpe de plus en plus rudes, Robin a poussé au-delà du camp, jusqu’à 5700 mètres d’altitude. Depuis quelques jours, l’alpiniste doit malheureusement conjuguer avec une météo capricieuse ajoutant de nouvelles difficultés au parcours prévu. Prudent, Robin prépare déjà la prochaine étape en étudiant la montagne avec des jumelles. L’objectif ? Déceler d’éventuelles complications en vue de son départ de demain. Destination : le camp n°1 situé à 6100 mètres d’altitude. Situer le camp sur la carte
Pour plus d’informations, consultez également la page Facebook de l’expédition.

 

Arrivée au Bivouac numéro 1
Posté le 10/05/2018

Même si la neige et le vent ne lui ont laissé que peu de répit aujourd’hui, l’alpiniste a atteint le bivouac numéro 1 après cinq heures de marche et un passage au col du Mera La (5450m). Selon les prévisions météo, la tempête devrait durer jusqu’à demain soir. Une accalmie étant attendue pour samedi, le soleil devrait donc accompagner Robin pour son arrivée au Camp de Base du Baruntse.
Pour plus d’informations, consultez également la page Facebook de l’expédition.

 

Journée d’acclimatation sous le soleil
Posté le 09/05/2018

Au petit matin, Robin a pu découvrir une épaisse couche de neige sur le chemin. Cette nouvelle journée ensoleillée, placée sous le signe de l’acclimatation, a néanmoins permis à l’alpiniste de monter à 5200 mètres d’altitude. Une journée de repos d’autant plus nécessaire à l’approche de la prochaine étape. Dans quelques jours, il rejoindra le Base Camp du Baruntse.
Pour plus d’informations, consultez également la page Facebook de l’expédition.

 

L’étape de Khare déjà atteinte !
Posté le 08/05/2018

Accompagné par le beau temps, Robin a atteint le village de Khare situé à 4900 mètres d’altitude en sautant l’étape 3 de son parcours prévoyant un passage à Thangnag. Une longue journée de marche pour Robin qui s’enfonce de plus en plus dans les montagnes himalayennes. En chemin, l’alpiniste a pu échanger avec un groupe de grimpeurs revenant d’une ascension du Baruntse. Ils dépeignent des conditions climatiques compliquées ; la neige fraîche les ayant malheureusement forcé à faire demi-tour. Robin profitera, demain, d’une journée d’acclimatation et de repos bien mérité à Khare.
Pour plus d’informations, consultez également la page Facebook de l’expédition.

 

De Thule Kharka à Khote
Posté le 07/05/2018

C’est après une descente conséquente au départ de Thule Kharka que le village de Khote s’est dessiné. Une matinée passée sous le soleil pour l’alpiniste, qui a cependant dû conjuguer avec du brouillard à partir de 10h du matin. Robin est arrivé à Khote (situé à 3700 mètres d’altitude) en grande forme, son plan d’expédition se déroulant comme prévu. Alors qu’il n’a mis que deux jours pour relier Lukla à Khote, d’autres grimpeurs ont déjà effectué un trajet identique… mais sur cinq jours. Une première performance pour Robin !
Pour plus d’informations, consultez également la page Facebook de l’expédition.

 

Jour 2 – Thule Kharka en passant par le col de Zatrwa La Pass
Posté le 06/05/2018

Après 7 heures de marche, Robin a passé le col de Zatrwa La Pass (4660 mètres) pour atteindre Thule Kharka. L’alpiniste avait quitté le village de Lukla vers 7h30 du matin et poursuivi sa route malgré des conditions météorologiques moins clémentes.
Pour plus d’informations, consultez également la page Facebook de l’expédition.

 

Première étape à Lukla
Posté le 05/05/2018

Accompagné par le beau temps à son atterrissage à Lukla, le périple népalais de Robin aurait pu commencer ! C’était sans compter sur la météo capricieuse, qui a malheureusement conduit à la fermeture de l’aéroport pour la journée. Sans bagages et bloqué à Lukla pour la nuit, Robin a donc modifié son programme de marche et partira dès demain matin. Prochaine étape : Thule Kharka !
Pour plus d’informations, consultez également la page Facebook de l’expédition.

 

Arrivée à Katmandou
Posté le 04/05/2018

Après plusieurs heures d’avion et un survol de la chaîne himalayenne, Robin est arrivé à Katmandou. Détenteur d’un permis d’expédition, l’alpiniste est fin prêt pour gravir les montagnes protégées du Népal. La prochaine étape l’attend déjà. Il prendra un vol demain, dès 6h du matin, à destination de Lukla.
Pour plus d’informations, consultez également la page Facebook de l’expédition.

 

En savoir plus sur l’expédition

Le 3 mai dernier, l’alpiniste Robin Avanthay s’est lancé dans une expédition d’un mois au Népal. Objectif : l’ascension du Baruntse (7129m).

Passionné de haute montagne, le champérolain n’en est pas à son coup d’essai. Il a notamment foulé la terre bolivienne en 2013 pour gravir les stratovolcans de Sajama (6542m) et Parinacota (6350m). C’est la seconde fois qu’il tutoie la montagne du Baruntse. Une revanche pour Robin qui avait déjà tenté l’aventure en 2014 mais avait dû renoncer au camp numéro 2 suite à une blessure au genou.

À seulement 22 ans, l’alpiniste navigue entre Bordeaux et Champéry pour endosser tour à tour le rôle d’étudiant (Robin prépare une licence 3 de biologie) et de professeur de ski à l’ESS (Ecole de Ski Suisse).

Nollet soutient Robin Avanthay dans son incroyable aventure et vous permet de suivre, chaque jour, son ascension sur www.nollet.fr !
Pour plus d’informations, consultez également la page Facebook de l’expédition.

Voir l’itinéraire de l’expédition